Juliette Tang - Lolita de Nabokov

Recherche, recherche : Dolores Haze.
Cheveux : bruns. Lèvres : écarlates.
Âge : Cinq mille trois cent jours.
– Lolita, Vladimir Nabokov

Juliette Tang est une photographe, basée à San Francisco, et qui a su marier parfaitement son amour pour les livres et la photographie. Avec une élégance rare et une passion évidente, elle met en images ses livres préférés, sublimant leur incarnation prosaïque (souvent un vieux livre de poche usé par le temps et les lectures) pour les transformer en pièce unique, débordant d’art.

En espérant que ces livres sublimés dans ces compositons rafinées vous donnent envie de découvrir ou redécouvrir ces grands classiques.

Juliette Tang - The Scarlet letter (la lettre écarlatte) Hawthorne

 Elle avait erré, sans règles ni guide, dans une jungle morale. Son intelligence et son coeur trouvaient refuge dans des endroits déserts, où elle vagabondait aussi librement que les indiens sauvages dans la forêt. La lettre écarlatte était son passeport pour s’introduire dans des régions où aucune femme n’osait s’aventurer.
– Nathaniel Hawthorne, The Scarlet Letter

EM Forster - A Room with a view

Nous projettons une ombre sur quelque chose, quelque soit l’endroit où nous nous trouvons. Il est inutile de se déplacer, car les ombres vous suivent partout. Trouvez une place où vous ne ferez pas de mal – oui une place où vous ne ferez pas trop de mal, et tenez vous y de toutes vos forces, en faisant face au soleil.
– EM Forster, A room with a view

Juliette Tang - Bad behavior stories

Joey sentit que son histoire d’amour avec Daisy pourrait bien ruiner sa vie, mais ça ne l’arrêtait pas. En fait, il en appréciait l’idée. Cela faisait longtemps qu’il n’avait pas ressentit cette impression que sa vie pourrait s’abîmer davantage, et c’était amusant de penser que cela pourrait encore se produire.
– Mary Gaitskill, Daisy’s Valentine from Bad Behavior: Stories

Juliette Tang- This side of paradise - Fitzgerald

Je ne veux pas reproduire mon innocence. Je veux reproduire le plaisir de la perdre à nouveau.
– F. Scott Fitzgerald, This Side of Paradise

Pour voir d’autres photos de Juliette Tang, n’hésitez pas à vous rendre sur son site : http://www.juliettetang.com/