La jupe crayon, bourgeoise et transgressive

jupe crayon bardot

 « Une belle femme n’est pas celle dont on loue les jambes, mais celle dont l’allure est si belle qu’elle nous ôte l’envie de la considérer dans les détails » (Sénèque).

Devenue un classique indispensable aux femmes, suggérant sans montrer, la jupe crayon fait preuve de sensibilité à l’état pure. Portée avec des talons hauts, elle chaloupe la démarche et fait ainsi basculer le postérieure de façon suggestive. Créée par Dior dans les années 50, elle intègre les costumes dessinés par Saint Laurent (« Belle de Jour » de Bunuel en 1967).

(suite…)